Vendredi 2 juin : les communistes sur tous les fronts !

 

Mc Do et les banques ont ceci en commun de détourner de l’argent en spéculant sur des fonds qui pourraient servir à l’investissement, notamment public. Au nom du profit, l’optimisation fiscale – selon la terminologie « officielle »- consiste à échapper à l’impôt et à faire fructifier l’argent du contribuable, les aides publiques …. avec la complicité des tenants de l’Europe néo-libérale : Monsieur Junker en tête.

A l’heure où l’on demande de plus en plus d’efforts au nom d’une « austérité » supposée indispensable pour l’économie nationale ; à l’heure où l’on supprime des services publics et ou l’on stigmatise les fonctionnaires soi-disant « privilégiés »… : de grands groupes financiers et partenaires de l’Etat français (BNP, Société générale …) ainsi que les lobbys de la malbouffe (à l’instar de Mc Do), font fi de l’environnement et du peuple sur le dos duquel ils s’enrichissent éhontément.

C’est pourquoi, les communistes du Morbihan et leurs candidats du Front de gauche s’engagent à poursuivre le travail des parlementaires pour une véritable COP 21 contre l’évasion fiscale et pour une politique volontariste en faveur de l’environnement et du traitement des déchets. Ils se sont mobilisés le 2 juin dernier devant Mc Do à Lorient et devant les banques à capital majoritaire français.

Nous avons besoin de député.e.s anti-austérité !

 

Vous pouvez aussi écouter Monique Pinçon-Charlot très éloquente et pédagogue sur le sujet !

 

 

Menu évasion fiscale et Mc Do : les bénéfices, sur place ou à emporter ?

Visiblement, le géant de la restauration rapide préfère les emporter au Luxembourg, laissant un déficit orchestré, sur place, en France.

En 2013, l’Etat réclamait 300 millions d’euros au géant de la restauration rapide. Par un tour de passe-passe fiscal, Mc Do déclare ses bénéfices à une société écran basée au Luxembourg qui ne l’imposeà un taux négocié de 1,02 % (à 6 % pour les autres sociétés basées au Luxembourg avec l’aval de Jean-Claude Juncker, chantre du libéralisme et fossoyeur de la Grèce !

McD Europe Franchising Sarl, installée au Luxembourg, ne compte que 13 salariés. En 4 ans, elle a pourtant brassé plus de 3,7 milliards d’euros et n’a payé que 16 millions d’euros d’impôts, au Luxembourg. Ce qui constitue un manque à gagner de plus d’un milliard d’euros pour les pays voisins.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*