NDDL : le PCF solidaire des expulsés

Communiqué du PCF 56 – Le PCF solidaire des expulsés

La mise en place de l’expérimentation sociale, agricole et environnementale portée par les opposants à l’aéroport, pouvant répondre à la grave crise que nous connaissons, demande un peu de temps. On sait bien que tout progrès suit une période d’expérimentation. Tous les acteurs, occupants de la ZAD, pouvoirs publics s’étaient engagés dans ce processus.

Mais, malgré la promesse de la Préfète, représentant de l’Etat, de tenir cette concertation, le gouvernement a fait le choix par une violence déchainée, d’interrompre le dialogue, de venir détruire avec des tractopelles, des blindés et des milliers de gendarmes mobiles, l’espoir qui a été semé sur les terres de Notre-Dame-des-Landes, brisant la vie de centaines de personnes qui s’étaient investies dans ces lieux délaissés.

Après l’abandon du projet de nouvel aéroport,  Macron et son gouvernement veulent prendre leur revanche, et ainsi détourner l’attention des français.e.s, du mouvement social de la SNCF, français.e.s qui rejettent de plus en plus ce gouvernement arrogant et autoritaire.

1 soignante pour 30 patients, 10 gendarmes mobiles pour 1 zadiste

Où est l’erreur !

Le PCF 56 soutient les projets agricoles innovants et les expériences en cours à NDDL Il condamne l’opération policière inacceptable.

La fédération PCF 56 appelle chacun et chacune à venir manifester sa solidarité sur la ZAD dimanche prochain.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*