Communiqué du PCF 56 : Un quai sans embarcadère

 

Ce qui n’était qu’une rumeur se confirme aujourd’hui : en raison « d’un contexte budgétaire contraint », la majorité municipale a décidé brutalement de ne plus financer la Cie de l’Embarcadère, figure emblématique de la vie culturelle lanestérienne, et bien au-delà, grâce au festival du Pont du Bonhomme

La Cie de l’Embarcadère permet chaque année à des centaines d’enfants et de jeunes d’appréhender les domaines du théâtre, de la poésie, de la création artistique. Elle participe (terme qui est cher à la majorité municipale) à Lanester, à ouvrir des horizons trop souvent peu accessibles à toute une partie de la jeunesse, leur permettant ainsi de mieux comprendre les enjeux du monde contemporain.

Alors parce que le gouvernement Hollande-Valls réduit les dotations aux collectivités locales, (ce qu’aucun-e membre de la majorité municipale n’a dénoncé depuis 2 012), des « choix » sont faits : les associations perdent ainsi chaque année 1,9 % de subventions, et une Compagnie de Théâtre est définitivement rayée de la carte, à quelques mois de l’inauguration de l’Equipement Culturel et de Loisirs ! Doit-on y voir là, des signes de « nouvelle citoyenneté » ? Pour le PCF-FDG, plus que jamais la culture émancipatrice doit être valorisée, c’est une protection contre toutes les barbaries actuelles.

La culture permet l’émancipation, elle lutte activement contre le repli sur soi et l’obscurantisme. Chacun-e appréciera donc les « choix » de la majorité municipale !

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*